Le (negro) spiritual, une vraie musique pour une fausse histoire

Le (negro) spiritual, c’est la musique religieuse des esclaves, née du mélange des cultures africaines et européennes. Cette musique fut employée pour réécrire le passé esclavagiste des États-Unis – dans le droit fil du si controversé The Birth of a Nation de D. W. Griffith en 1915 ; et elle a souvent fait l’objet d’une utilisation paradoxale et anachronique.