D'un point de vue économique, la Coupe du monde est "une poule aux œufs d'or"

Entre la génération 1998 et celle d'aujourd'hui, il y a eu l'apparition des réseaux sociaux. Les vainqueurs de la Coupe du monde face à la Croatie, dimanche 15 juillet, ont fait vivre la liesse dans les vestiaires et leur nuit de célébration sur les réseaux sociaux. "Des études montrent qu'il y a une corrélation directe entre puissance 2.0 et valeur marchande", analyse Pierre Rondeau, économiste du sport et professeur d'économie à la Sports Management School, lundi 16 juillet.