Dopage et sport : quoi de neuf, docteur ?

Dans ce papier, j’aborde la position critique de certains docteurs en médecine, située à la frontière ténue entre intégrité sportive et tricherie sportive. Les trois premières parties font apparaître que derrière les trois plus gros scandales – révélés – de dopage dans le sport agit sournoisement un médecin. La quatrième partie montre que d’autres médecins ont de plus en plus de difficultés à rester cachés dans l’ombre du dopage. La cinquième et dernière partie explique le mal-fondé ou bien-fondé (cela dépend de quel côté de la barrière on se situe) de leur rôle éminemment stratégique au cœur du dispositif.

Ma volonté est de déclencher une prise de conscience en réduisant autant que faire se peut l’état d’aveuglement largement répandu face à cette hypocrisie consentie par la force des choses.